Je vous avais présenté FOSDEM en 2008, cet événement européen qui rassemble les personnes impliquées dans le développement de solutions Libre ou Open Source. Il y a donc de nombreuses conférences et chaque année l’événement s’aggrandit au point de rassembler plus de 5000 personnes !

Cette année, FOSDEM s’est déroulé le 30 et 31 janvier 2016.

J’ai eu l’occasion d’y aller, et même si les vidéos des conférences sont disponibles j’aurais aimé vous en faire quelques retours.

Les conférences

Cette année nous avons eu droit à plus de 600 conférences ! C’est à la fois super car il y a un choix considérable mais aussi terrible car même en se débrouillant très bien au niveau des horaires, on parvient à peine à suivre une vingtaine de conférences.

Quelques conférences que j’ai suivies :

  • [*] Python, tips, tricks and dark magic
  • Security in IoT, more cultural chock than a technical challenge
  • Camelot for Python
  • Gunicorn
  • [*] Future of Lua and Guile and other small languages
  • [*] elasticsearch-lua
  • [*] Continuous integration with Lua
  • Web development in Lua
  • Intro to the Pyramid web framework
  • [*] GNOME Builder
  • [*] Re-thinking Linux Distribution : separate the operating system from the content
  • [*] Continuous translation with Weblate
  • etc.

Vous l’avez compris, je me suis concentré sur les langages Python et Lua.

J’ai notamment apprécié les conférences où j’ai ajouté une étoile en gras au début de ligne.

Pour en dire quelques mots :

  • GNOME Builder est un outil pour développer des logiciels. Il s’intègre très bien à GNOME 3.x et propose des fonctionnalités sympathiques.
  • La conversation Future of Lua and Guile and other small languages fut très instructive et mettait en opposition plus de 5 personnes autour de langages différents. J’ai apprécié cette facette de la conférence/discussion.
  • Vous en apprendez plus sur les outils à utiliser pour bien avancer avec Lua dans Continuous integration with Lua
  • L’outil Weblate est vraiment à connaître pour permettre à des personnes de participer facilement à la traduction de votre application. Ils proposent aussi un accès sur le site officiel si vous êtes un projet Libre.

Mais FOSDEM n’est pas qu’un événement composé de conférences, c’est aussi un lieu, des personnes, etc.

Mon ressenti

Après avoir été plusieurs années de suite à l’événement, et le fait que ce dernier s’aggrandit d’année en année, mon impossibilité de rester plusieurs jours sur place et la ponctualité de l’événement font que je profite trop peu à mon goût de FOSDEM.

Ma capacité à prendre part à l’événement, à discuter avec des personnes ou gagner en savoirs/compétences suite à la participation aux conférences s’estompent bien trop pour me donner envie d’y retourner.

En revanche, la ville de Bruxelles est un endroit sympathique pour manger, boire des bières, s’amuser le soir, etc.

Si vous courir entre chaque bâtiment pour suivre une conférence ne vous fait pas peur, c’est le moment de prévoir votre prochain week-end à Bruxelles pour FOSDEM 2017 !