Fiche rapide

Nom : Elementary OS Freya (0.3)

Version : 64 bits

Site web : Elementary

Méthode d’installation testée : Clé USB Bootable - en utilisant Unetbootin et l’image officielle du CD

Image : Logo d'Elementary

Particularité du système : Cette distribution se veut être facile, amusante et magnifique en mettant l’ergonomie et l’apparence au premier plan sans pour autant perdre en qualité et en utilisation.

Apparence

Bureau d'Elementary OS Freya avec le navigateur et le gestionnaire de fichiers

Nous l’avions déjà évoqué dans un article précédent, Elementary OS ressemble fortement à une interface àla MAC OS.

Si je parle à nouveau de ce système dans sa version supérieure (basée sur Ubuntu 14.04 Trusty), c’est tout simplement car ElementaryOS Freya est disponible! depuis samedi soir.

J’ai opté cette fois pour la version 64 bits. Très avantageuse, cette version me permet par exemple d’installer Docker qui est un outil similaire aux machines virtuelles mais à plus bas niveau.

Comme toujours, l’apparence lissée est de mise et on travaille chaque application pour être le plus simple et la plus épurée possible. ElementaryOS propose donc plusieurs logiciels dérivés comme :

  • un lecteur vidéo
  • un lecteur audio
  • un gestionnaire de fichiers
  • un outil de décompression
  • un agenda
  • un outil pour le courriel

Toutes ces applications peuvent discuter entre elles et permettent pour la plupart de mettre en place des notifications, grande nouveauté de Freya.

Ce que j’aime

En plus des points évoqués dans mon précédent article, voici ce que j’ai apprécié dans ce système :

  • basé sur Ubuntu 14.04 LTS. Je ne suis donc pas dépaysé !
  • système d’affichage des fenêtres des bureaux simplifié : je peux désormais, rien qu’avec le clavier, afficher toutes les fenêtres du bureau, passer au bureau suivant et sélectionner une fenêtre
  • système de notification très apprécié. Notamment lorsqu’une tâche du Terminal a terminée, je reçois une notification. Je peux désormais lire sur internet des nouvelles en patientant que ma tâche termine sans consulter fréquemment le Terminal
  • le gestionnaire de fichiers a été grandement amélioré ! Je n’ai plus de plantage de l’interface. Quoique, lors d’une grosse copie, mon ordinateur s’est figé. À voir sur long terme.
  • amélioration du fonctionnement des bureaux : quand tu fermes toutes les fenêtres d’un bureau, tu ne passes pas automatiquement au bureau précédent. Cela supprime le bureau courant QUE si tu passes à un autre bureau manuellement. C’était un point noir de Luna pour moi. Merci à Freya d’avoir changé cela :)
  • Un compte invité est désormais disponible au lancement de Freya ! C’était un des 2 points qui me faisait préférer Xubuntu à ElementaryOS. L’autre point était le bug du gestionnaire de fichiers qui fige la machine. Lui aussi résolu.

En moins bien

C’est comme tout, il y a des points gris/noirs :

  • Il n’y a plus de logiciel de messagerie instantanée par défaut. Empathy semble avoir des soucis avec le système de notification de Freya, du coup, plus de messagerie instantanée !
  • L’installation de la version stable, sur mon PC, ne fonctionnait pas au lancement. J’ai du réparer le GRUB avec la version Live. Aucune explication du pourquoi du comment. Curieux.
  • J’ai l’impression que le système choisit parfois tout seul une autre disposition de clavier à ma place. Il doit y avoir un bug ou un raccourci qui fait changer souvent la disposition. C’est pénible, je le configure à chaque redémarrage quasiment !

Conclusion

Décidément, ce système d’exploitation ElementaryOS m’étonnera toujours, que ce soit en l’amélioration progressive des éléments perturbateur à l’utilisation, de la communauté francophone toujours active ou dans le peaufinage de l’apparence, je me sens de plus en plus à l’aise sur ce système.

Ça y est, je crois que j’adopte ce système comme un nouveau membre de la famille.